Apple se tire une balle dans le pied et supprime la rubrique « antivirus »

Apple a fait le choix culotté de supprimer la rubrique « antivirus » de son appstore et toutes les applications qui y étaient rattachées sans aucune forme de procès.

Apple supprime antivirus de son AppStore

Apple estime pouvoir se passer des antivirus car il juge iOS très sécurisé

Evidemment, iOS est effectivement sécurisé et les failles sont assez vite corrigées quand elles sont découvertes, mais Apple n’aurait-il pas choper la grosse tête en supprimant, aussi radicalement, la catégorie « Antivirus » de son appstore ? N’aurait-il pas un excès de confiance en lui ? On le sait, ce n’est pas une légende urbaine, tout système informatique quel qu’il soit n’est absolument pas infaillible et peut être soumis à une faille de sécurité n’importe quand et cela directement ou indirectement. En tout cas, Apple pense pourvoir se passe des antivirus et estime que son système d’exploitation n’est en aucun cas faillible. Faut-il rappeler à ces messieurs les têtes pensantes comment est né le jailbreak ? faut-il leur rappeler l’épisode Heartbleed qui est encore dans les mémoires ? ou comment des virus ont pu être découvert? Pour un système, dit, infaillible comme ils semblent le croire, ça fait déjà une belle ombre au tableau.

Supprimer la catégorie « antivirus » soulève d’autres problèmes

Apple pense à sa réputation en agissant de la sorte et pense faire croire à Mme Michu que son iPhone et encore moins ses données personnelles ne craignent absolument rien. Le problème c’est que les appareils sous iOs seront donc moins protégés et donc plus en clin à laisser la portes ouvertes aux méchants pirates qui propagent des malwares ?

Un autre problème, indirect qu’engendre, la suppression des antivirus dans l’appstore est le manque à gagner des entreprises qui jusque là proposer des solutions clé en main pour les utilisateurs et permettaient de protéger les données de leur client? Ces mêmes entreprises ont intérêt à se diversifier … et vite !

Les pirates se penchaient surtout sur les systèmes android jusqu’à présent, mais avec une telle action de la part d’Apple, les mouches pourraient vite changer d’âne et les clients de la pomme croquée regrettaient de ne plus avoir d’antivirus.

 

Laisser un commentaire