Après SFR, Numericable voudrait racheter VirginMobile

Numericable, qui a remporté la bataille dans la sourse au rachat de SFR face à bouygues serait entré en négociation pour le rachat de VirginMobile !

 numericale veut racheter virginmobile

Numericable voudrait racheter VirginMobile pour 325 millions d’euro

Ça bouge énormément dans le paysage des télécoms français ces derniers temps. mais ce marché qui se redessine est-il vraiment bon pour les clients? et pour les emplois?  Pour rappel, Numericable s’est, dans un premier temps, rapproché de SFR, mettant bouygues telecom dans une position délicate qui se voit contraindre de se rapprocher vers Free Mobile, filiale mobile de la maison mère illiad. Finalement, les parties n’étant pas tombées d’accord c’est vers Orange que bouygues doit se tourner s’il ne veut pas licencier une grand partie de son personnel.

Ces revirements, dignes d’un épilogue des feux de l’amour, ne sont pas terminés et ce weekend on a appris que numericable serait entré en négociation avec virginmobile, filiale mobile du groupe Omea Telecom pour la « modique » somme de 325 millions d’euro. Ce dernier étant un MVNO c’est à dire un opérateur totalement virtuel et qui ne dispose donc pas d’antennes ni de fréquences à son nom et qui doit donc louer le matériel d’autres opérateurs comme orange et SFR pour pouvoir proposer de la téléphonie mobile à ses 1.7 millions de clients. En le rachetant, numericable acquiert donc un catalogue client conséquent sans toute fois racheter du matériel. Ces 1.7 millions de clients viennent donc s’ajouter à ses propres clients, ce qui permettra de rentabiliser plus vite son matériel.

C’est une course à l’économie qui s’engage chez les opérateurs. Mais est-ce pour autant une bonne nouvelle pour les clients comme pour les employés? Depuis l’arrivée de Free Mobile sur, les autres opérateurs ont du casser leur prix, voire parfois licencier pour rester compétitifs. Le pavé (numericable/sfr/virginmobile) dans la marre pourrait bien jouer en la défaveur des français car qui dit moins d’opérateurs dit aussi moins de concurrence et donc une potentielle flambée des tarifs. Ce qui a l’inverse pour permettre aux opérateurs de garder leur personnel.

Le rachat de SFR par numericable a d’ors et déjà été approuvé, mais celui de VirginMobile ne reste que pour le moment un souhait et ce projet pour être tué dans l’œuf si les autorités françaises des télécommunications ne donnaient pas leur accord.

La suite au prochaine épisode ?

Laisser un commentaire