Facebook peut savoir à l’avance si vous allez vous mettre en couple

Facebook, Le plus grand réseau social du monde vient de publier, il y a quelques jours, une étude très intéressante sur les relations amoureuses de ses utilisateurs.

facebook

Si vous pensiez que les relations, voire que la compatibilité amoureuse, n’étaient pas régis par des lois mathématiques et étaient totalement imprévisibles, vous étiez dans l’erreur. Vous pensiez que seul un voyant pouvait prédire votre future relation à venir ? Détrompez-vous, Facebook sait le faire aussi et probablement avec plus d’exactitude.

Le réseau social a en effet analysé les données de plusieurs milliers de ses utilisateurs dont le statut est récemment passé de Célibataire à en Couple. Facebook a ainsi pu tirer des conclusions intéressantes et est capable de prédire jusqu’à 100 jours à l’avance que vous allez vous mettre en couple avec une personne.

Le réseau a ainsi constaté que les célibataires cherchaient à avoir davantage d’interactions avec les autres utilisateurs. C’est ainsi que le célibataire visite plus de profils, envoi plus de messages privés et essaye d’interagir plus fréquemment sur le mur des autres utilisateurs. Facebook a même réussi à analyser les émotions ressenties par les célibataires en étudiant les mots clés renseignés. Comme ont peut le voir dans le graphique ci-dessous, la personne en couple a bien plus souvent des émotions positives que la personne célibataire.

w_interactions-couple-facebook

w_positive-emotions

Pour Facebook, votre mur en dit long!

Cependant, une centaine de jours en moyenne avant que l’utilisateur ne change son statut, le réseau social a constaté une augmentation significative des interactions avec une personne bien identifiée : la/le futur(e) partenaire. En moyenne 10 jours avant le changement de statut, le nombre d’interactions entre les futurs tourtereaux baisse de manière importante, signifiant que le couple à venir privilégie les moments dans la vraie vie pour échanger.  Alors êtes effrayé ou plutôt d’accord avec les prédictions de Facebook?

Laisser un commentaire