la neutralité du net, bientôt de l’histoire ancienne ?

Les opérateurs semblent s’être mis d’accord sur quelques aspects de leurs offres bafouant en même temps la neutralité du net.

neutralité du net

La neutralité du net, bientôt remise au placard ?

C’est SFR qui a tiré le premier en annonçant voulant faire de l’internet mobile à 2 vitesses. Dans ses conditions générales de vente, il indiquait que certains de ses clients auraient un accès à internet mobile prioritaire par rapport à d’autres. Devant le tollé général, il est revenu en arrière indiquant qu’il s’agissait d’une ancienne clause relative à la 3G et qu’elle n’est plus d’actualité. Il s’agissait d’une simple erreur. Apparemment pas tant que ça !

C’est ensuite au tour d’Orange de proposer son offre mobile à 2 vitesses. Préférant privilégier les clients pro par rapport aux particuliers en cas d’affluence sur son réseau mobile. Les clients qui paient cher seront donc prioritaire par rapport aux autres. Les réactions n’ont pas manquées sur Twitter et sur Facebook. Orange semble camper sur ses positions à l’heure actuelle et pour cause ! Bouygues Telecom vient également de lancer son offre avec « internet prioritaire ». Comme par hasard ! A quand l’annonce de Free maintenant?

On pourrait se dire qu’en réalité SFR n’avait pas fait d’erreur, mais avait simplement dégainé le premier le fruit d’une entendre entre les opérateurs et on comprend mieux pourquoi orange a suivi malgré les vivres réactions. Le problème c’est que tout ceci va à l’encontre d’une neutralité du net. La même neutralité du net qui dit que nos octets sont tous identiques sur la toile quelle que soit votre opérateur, le prix de votre forfait, votre classe sociale ou votre âge…

Ce principe même, que défend bec et ongles le président de l’ARCEP, le gendarme des télécoms, semble d’ors et déjà bafoué. ça commence tout doucement avec une petite entente sur un « internet prioritaire » et ça va continuer avec quoi ensuite ? une entente sur la hausse des prix ? une entente sur connexion alternée ? pourquoi ne pas donner l’accès à internet un jour sur 2 sauf pour les clients prêts à payer plus cher pour ne pas subir cette nouvelle règle ?

Après l »‘internet à 2 vitesses », on va ensuite avoir droit à des boites noires chez nos fournisseurs d’accès à internet respectifs. et oui, nos chères têtes pensantes de ce pays ont votés pour la mise en place d’une « boite noire » qui surveillera l’internet français pour savoir si il y a des terroristes dans notre pays. Mais toujours d’après nos têtes pensantes, il ne s’agit pas d’une surveillance de masse. Ben non voyons ! on va surveiller que les terroristes! sauf que vous ne pouvez pas savoir qui est un terroriste sans le surveiller d’abord !  entre une neutralité du net bafouée et notre liberté écorchée, le numérique français file un mauvais coton en ce moment. L’avertissement des grosses boites françaises semble être resté lettre morte !

Jesuischarlie, ce slogan qui avait rassemblé les foules en début d’année, a semble-t-il permis à l’état français de jouer avec les peurs des français ! C’était le moment d’agir lui, avant que le « phénomène » ne retombe et que le peuple n’ouvre les yeux !

Laisser un commentaire