Tinder : l’application de drague n°1 sur Android et iOS devient payante

Si vous êtes à la recherche d’une femme, vous avez peut être été amené à utiliser Tinder, l’application de drague la plus célèbre sur smartphone.

Tinder

Tinder : l’application de drague n°1 sur Android et iOS devient payante

Le principe est simple, vous vous connectez à l’application et cette dernière vous propose les profils de femmes ou d’hommes qui se trouvent à proximité. D’un glissement vers la droite vous likez le profil qui vous est affiché et d’un glissement vers la gauche, vous l’éliminez. Si vous avez likez un profil et obtenu un like en retour, c’est un match et vous pouvez commencer à discuter.

Tinder a conquis des dizaines de millions d’utilisateurs à travers le monde. L’application a été massivement adoptée du fait de sa gratuité, alors que les principaux sites de rencontre étaient tous payants.

Cependant, début mars, les créateurs de l’application ont décidé qu’il était temps de faire rentrer de l’argent dans les caisses et ont donc déployé une nouvelle mise à jour majeure de Tinder, ajoutant des fonctionnalités payantes à l’application.

Les internautes ont fait part de leur mécontentement suite à la mise à jour. On peut ainsi voir des centaines d’avis comportant une seule étoile sur le Google Play. Tous annoncent leur désir de quitter l’application et parient sur une mort rapide de Tinder.

Est-ce vraiment le destin funeste qui attend l’application ? Car même si l’application ajoute des fonctionnalités premium comme Swype et Passport, elle limite aussi désormais le nombre de likes dans la version gratuite.

C’est ainsi que les utilisateurs gratuits n’ont plus le droit que de liker 50 profils par jour. Si vous en voulez plus, il faudra passer à la caisse.

La où Tinder a fait polémique c’est sur le tarif de son application. En effet, il n’est le même pour personne. Le prix de votre abonnement mensuel est calculé selon un algorithme perfectionné qui prend en compte votre âge ou encore votre nombre de matchs. Plus vous avez de matchs, plus vous êtes vieux et plus il vous faudra payer cher.

Il est encore un peu tôt pour se prononcer sur la mort à venir de Tinder. L’application dispose tout de même d’une base de plusieurs millions d’utilisateurs et la version gratuite permet encore visiblement de faire pas mal de choses. Hormis dans les très grandes villes, vous ne devriez pas être gêné par la restriction à 50 likes, hormis les quelques jours suivants votre inscription.

Utilisez vous Tinder ? Que pensez vous de cette mise à jour ?

Tags:

One Response

Laisser un commentaire