TOP 5 des menaces sur les réseaux sociaux en 2015 selon Bitdefender

Les années passent, les pirates s’adaptent avec les habitudes des utilisateurs des réseaux sociaux. Bitdefender a dressé son TOP 5 des méthodes utilisées sur les réseaux sociaux en 2015 pour voler vos données personnelles ou vous infecter par des malwares.

TOP 5 menaces 2015 selon bitdefender

Top 5 des menaces 2015 selon Bitdefender

  • Les ransomwares Mobiles

Nos smartphones et nos tablettes font de plus en plus partie de notre quotidien. Les pirates l’ont bien compris. Les écrans sont plus petits et nous avons donc tendance à cliquer inopinément sur des liens mal placés et sans même savoir sur quelles pages pointes ces derniers.  La vigilance y est moindre comme le souligne bitdefender. Après avoir afficher des alertes vous accusant d’enfreindre la loi, les pirates prendront possession de votre appareil où en tout cas, vous le feront croire et pour récupérer le plein accès de votre mobile vous devez payer. C’est le principe même du ransomware.

  • Les malwares cachés derrière une vidéo

La méthode reste très utilisée chez les pirates. Ils proposent un lien vers une vidéo d’une star populaire et nue, comme Emma Watson. Bitdefender le souligne une fois de plus, cette méthode permet tout simplement de vous faire télécharger un malware afin de vous infecter en arguant que votre version de flash player n’est pas à jour en jouant avec la curiosité de l’internaute un peu naïf ou pas très au fait de ces méthodes très douteuse.

  • Les fausses offres d ’emploi

Je vous en ai parlé d’en un précédant article. Les fausses offres d’emploi pullulent. Bitdefender indique que s’il y a encore quelques années elles étaient  surtout envoyées en masse et par mail. En 2015, les pirates pourraient surtout utiliser les réseaux sociaux comme Linkedin pour diffuser les fausses offres d’emploi. Soyez donc prudent si vous êtes un utilisateur de ce réseau social, surtout si vous cherchez un travail.

  • Vos recherches populaires font la force des pirates

Comment être certain de toucher un maximum de monde? en surveillant les mots-clés tendance dans les moteurs de recherche. La mort d’une personne célèbre, un événement comme celui survenu hier à Charlie hebdo ou une catastrophe, tout est bon pour ces cybercriminels. Vos recherches tendances seront les sujets de leur prochaines arnaques.

  • Le malvertising

Cette dernière méthode est la plus dangereuse.  C’est quoi au juste ce malvertising? C’est le fait d’afficher une publicité et sans aucune action de la part de l’utilisateur – pas même un clic – un simple affichage d’une pub suffit à télécharger un malware sur la machine de l’internaute. Selon une étude Bitdefender, près d’un réseau publicitaire sur trois serait au service de campagnes de malvertising. Elle affirme d’ailleurs, qu’à automne 2014, que les pirates ont pu gagné près de 20 000 euro par jours en diffusant des pubs sur des sites appartenant à AOL ou encore Yahoo.

One Response

Laisser un commentaire