Une mise à jour de Panda Security met la pagaille chez ses utilisateurs.

Durant quelques heures une mise à jour de Panda Security a mis hors service le système d’exploitation de quelques uns de ses utilisateurs.panda security

Un faux positif de Panda Security met une partie de Windows en quarantaine

Evidemment, quand on n’est un antivirus sérieux, on se doit d’éradiquer au plus vite les virus connus, mais aussi inconnus. Il arrive quelques fois que des fichiers sains soient reconnus comme malsains, on appelle cela un faux positif. L’antivirus Panda Security en a malheureusement fait les frais hier et pas des moindres.

Une mise à jour de la base de données des définitions de virus a été déployé, les antivirus installés chez les utilisateurs se sont donc naturellement mis à jour en la téléchargeant. Le problème c’est que cette base de donnée a incité l’antivirus a prendre des fichiers systèmes très importants ainsi que ses propres fichiers comme des fichiers corrompus. Panda Security a donc mis en quarantaine une partie des fichiers de Windows et de ses fichiers, pourtant sains. Très vite l’éditeur a réagit en modifiant cette base de donnée. Malheureusement, pas assez vite car des utilisateurs avaient déjà redémarrés leur machine provocant la corruption du système.

Ceux qui n’ont pas redémarrés n’y ont vu que du feu. Cette nouvelle base de donnée a éliminé les faux-positifs de la quarantaine. Pour les autres, ils vont devoirs relever les manches s’ils veulent redémarrer leur machine et pour cela 2 cas de figures se posent. Le Pc démarre sans trop de soucis et dans l’autre cas, le système plante et il n’arrive pas à lancer Windows. Panda Security a donc prévu ces 2 cas et a mis en place un petit tuto pour vous aider à réparer les problèmes.

Evidemment cela ne calme pas la grogne de certains utilisateurs qui pensent que l’éditeur n’a pas réagit assez vite pour modifier sa base de donnée …

 

2 Comments

Laisser un commentaire