Windows 10: Microsoft installe un « patch » adware et vous force à l’adopter

La sortie de Windows 10 se rapproche et Microsoft met tout en oeuvre pour qu’il entre dans le plus de machines possible. Quitte à installer un adware !

windows 10 : nouveautés

Microsoft installe un « patch » pour vous forcer à migrer vers Windows 10

Fin Mars, une mise à jour pour le moins curieuse était déployée pour les utilisateurs de windows 7 SP1 et 8/8.1. On ne peut pas dire que sa description nous aidait à y voir plus clair :

Cette mise à jour permet à des fonctionnalités supplémentaires pour les notifications de mise à jour Windows lorsque de nouvelles mises à jour sont disponibles à l’utilisateur. Elle s’applique à un ordinateur qui exécute Windows 8.1 ou Windows 7 Service Pack 1 (SP1). Avant d’installer cette mise à jour, consultez la section conditions préalables.

Cela semblait si mystérieux que plusieurs sites se sont penchés sur la question pour comprendre à quoi elle pouvait bien servir. Ils ont découvert que ce patch est une sorte de « adware » qui vous forcera à adopter le prochain système d’exploitation de Micrsoft dont la sortie est prévu pour cet été. Comment ? Si vous avez installé cette « mise à jour » vous devriez voir un dossier appelé « GWX » dans le répertoire « system32 ».  GWX semble être l’acronyme de « Get Windows 10 » si l’on en croit ce que nous indique les informations au passage de la souris sur GWXworker.exe présent dans ce dossier.

Un fichier « config.xml » en dit d’ailleurs beaucoup lui-aussi. Si on l’ouvre on découvre qu’il contient des phrases toutes faites, mais qui ne semblent pas encore actives. Celles-ci semblent donc révéler que Microsoft a l’intention de nous harceler par des popups à l’approche de la sortie de Windows 10 afin que nous adoptions son nouveau système d’exploitation. Même si son système est gratuit la première année, je ne suis pas certain que forcer les internautes à utiliser un système en les agressant de bannière non sollicitées soit la meilleure solution.

get Windows 10

Surtout que nous ne savons pas si la firme de Redmond a installé ce « patch » sur tous les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8 ou si elle a fait le tri avec ceux qui ont une machine pas assez véloce pour recevoir Windows 10. En effet, que ce passerait-il si un utilisateur cède sous les popups répétitives et que ça machine ne lui permette pas lancer le nouveau Windows dans de bonnes conditions ? sera-t-il bloqué durant la mise à jour au point de perdre ses fichiers? sera-t-il ennuyé à vie avec les popups parce qu’il ne pourra jamais migrer ? ou crédule, il pensera qu’il lui faille racheter une machine pour lui permettre d’obtenir windows 10 ?

Un peu malsain de le part de Microsoft tout ça. Après vérification j’ai moi-même installé cette mise à jour KB 3035583, je m’en vais donc de ce pas tenter de la désinstaller par le biais du panneau « d’ajout/suppression de programmes ».

Pour supprimer cette mise à jour en attendant d’en savoir plus :

  • Allez dans le panneau de configuration
  • puis « programmes et fonctionnalités« 
  • Cliquez sur « Afficher les mises à jour installées« 
  • dans la liste, recherchez la mise à jour KB3035583 (elle a du être installé fin Mars si vous faites vos mises à jour régulièrement)
  • une fois repéré, faites un clic droit puis « désinstaller« 

Ce « adware » est maintenant supprimé, faites simplement attention à ne pas le réinstaller en lançant windows Update (au pire, retrouvez là dans la liste des mises à jour proposées et masquez la pour ne plus vous en soucier) et en principe rien ne vous obligera pas la suite à migrer vers Windows 10 😉

Attention, un adware peut en cacher un autre !

Après avoir désinstallé la mise à jour KB3035583, je me rends dans windows update afin de la masquer vu que ce dernier me propose de l’installer à nouveau. Je constate également qu’il me propose une mise à jour facultative baptisée KB2952664. Widnows Update m’en dit peu alors je file consulter le site de Microsoft pour en savoir plus et que vois-je ?

Cette mise à jour permet à Microsoft d’améliorer le système d’exploitation actuel afin de faciliter le processus de migration vers la dernière version de Windows.

Un second adware ? bravo Microsoft ! Combien compte-t-il en distribuer ? Ils tiennent vraiment à ce que l’on adopte windows 10 ma parole !

6 Comments

Laisser un commentaire