13 reasons why : mon avis sur cette série « Netflix Original »

Par | 7 mai, 2017

13 reasons why c’est la série à succès du moment. Qu’est ce qui fait le succès de cette série qui a le suicide et le mal-être des ados pour thème?

13 reasons why series netflix

13 reasons Why : acteurs et synopsis

Date de sortie31 Mars 2017 sur Netflix
Réalisé parTom McCarthy, Helen Shaver, Kyle Patrick Alvarez, Gregg Araki, Carl Franklin, Jessica Yu
ProducteurSelena Gomez
AvecDylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro, Kate Walsh, Derek Luke
GenreDrame, Thriller
NationalitéAméricain

Synopsis:

Inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

Mon avis personnel sur 13 Reasons Why (sans spoiler)

Au départ, j’ai souhaité regarder cette série « par curiosité ». Elle semblait intéresser les réseaux sociaux et elle est classée dans la rubrique « thriller » sur netflix. 2 ingrédients qui m’ont poussés à satisfaire cette curiosité. Passé le premier épisode, j’étais septique. Qu’est ce qui peut bien attirer les spectateurs à regarder 13 Reasons Why. Ça me semble plat, sans action ni rebondissement. Je veux lui laisser une chance et je décide de regarder les épisodes suivants. Sans m’en rendre compte, je m’aperçois que je suis pratiquement arrivé au terme de la saison 1.

L’épisode 11 (sur 13) est celui que l’on attend le plus, sans savoir que c’est celui là qu’on attend. Pourquoi cela ? Si la première est découpée en 13 épisodes, ce n’est pas un hasard. A chacun d’entre eux, on découvre une des raisons qui ont poussés le personnage d’Hannah Baker à se suicider. Son ami, Clay Jensen découvre en même temps que nous, pourquoi elle en est arrivé à faire un tel geste. On sait également, ou du moins, on devine, qu’il est l’une de ces 13 raisons.

A mesure que les épisodes avancent, on en apprend plus sur les personnages, mais surtout leur comportement. On se met à plus ou moins, tous les détester. Dans les épisodes 12 et 13, la série s’accélère. Des personnages pratiquement relayés au second plan entre en jeu et vont avoir un rôle capital pour la suite.

13 reasons why: beyond the reasons

L’équipe de réalisateurs de 13 Reasons Why est composée de professionnels du cinéma, mais aussi de psychologues. Le suicide est un sujet tabou pour certain ou pompeux pour d’autres. Il fallait donc amener les spectateurs à regarder la série jusqu’au bout sans être moralisateur. Le pari est réussi. A aucun moment je n’ai eu l’impression que l’on me faisait la morale. Certaines scènes ont volontairement été filmée pour mettre des images sur des mots. Le visage de la victime, au premier plan, témoigne de sa détresse. On en serait presque mal à l’aise.

Le documentaire 13 reasons why: beyond the reasons nous révèle que c’est justement la volonté des réalisateurs. Il fallait marquer le coup. Il fallait faire comprendre aux spectateurs, lui faire prendre conscience qu’une victime silencieuse est également une victime qui souffre. Durant près de 30 minutes, on découvre quelques secrets sur la série, la façon dont sont tournées certaines scènes …

Le harcèlement, le malaise et le suicide chez les ados a peu de fois été évoqué dans un film ou une série. Ils ont subtilement été utilisé dans 13 reasons why. C’est donc une excellente série, qui a un malheureusement un sujet bien réel. Espérons que ça permette à certaines personnes (victime ou harceleur) de réagir par la suite.

One thought on “13 reasons why : mon avis sur cette série « Netflix Original »

  1. Pingback: "13 reasons why" aura bien une deuxième saison ? - Nalaweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *