édition de vidéo : Les erreurs fréquentes à éviter

Par | novembre 3, 2020

Chaque personne faisait du montage sait que l’édition de vidéo nécessite plus de compétences, de patience et de connaissances que de compétences requises pour capturer une vidéo. Le vrai travail commence en post-production de la vidéo. Cependant, de nombreux éditeurs en arrivent à modifier les vidéos à un point tel qu’elles en deviennent inutiles, ne peuvent pas être présentées ou doivent être retouchées. Ici, vous connaîtrez et apprendrez certaines astuces d’édition, ainsi que certaines des erreurs à éviter. Cela vous aidera à proscrire les erreurs lors de l’édition des vidéos à l’avenir.

• Choisir le bon logiciel de montage vidéo
• Faire correspondre l’audio avec la vidéo
• Transitions excessives
• Compression vidéo appropriée
• Ajustement du « frame » (résolution de la vidéo)

Ce sont les 5 facteurs importants à prendre en compte lors du montage d’une vidéo. Apprenons à les connaître en détail.

Choisir un logiciel d’édition de vidéo peu fiable

Choisir le bon logiciel d’édition est l’une des décisions cruciales que l’éditeur doit prendre. La plus grosse erreur est de choisir un logiciel et d’être freiner en raison des limitations de ses fonctionnalités. Certains effets, transitions ou même musiques de fond ne seront pas lisibles sur d’autres lecteurs multimédias à l’exception du lecteur multimédia fourni. Il est recommandé de toujours choisir le logiciel qui travaille en « lecture seule ». Cela permet de ne pas effacer/enregistrer la vidéo d’origine sur laquelle vous travaillez.

Ne pas vérifier si l’audio est pas synchronisé avec la vidéo

édition de vidéo - audio synchroniser avec la vidéo
La plupart des éditeurs utilisent une musique d’ambiance pour atténuer le son de la vidéo d’origine. Mais cela devrait être évité. Si vous n’avez pas besoin de l’audio de la vidéo originale, vous pouvez simplement le désactiver dans le logiciel de montage vidéo plutôt que d’ajouter une autre piste sonore. Fermez toujours les yeux et écoutez attentivement l’audio pour vérifier qu’il n’y ait pas de problèmes de synchronisation. N’essayez pas d’enregistrer les modifications avant d’avoir écouté attentivement et vérifié que l’audio et la vidéo soient synchronisés.

Une fois la vidéo enregistrée et si par hasard il y a des problèmes de synchronisation, vous devez opter pour un outil de réparation vidéo professionnel. Un de ces outils est Yodot réparation vidéo. Cet outil est construit avec un mécanisme en lecture seule, ce qui signifie que cet outil ne modifiera pas les données de votre fichier vidéo d’origine. Pour éviter d’avoir à opter pour un outil, prenez l’habitude d’avoir plusieurs sauvegardes de votre fichier vidéo d’origine. Cela vous fera gagner beaucoup de temps et d’argent.

Transitions excessives

Assurez-vous toujours que la durée de la transition est toujours plus courte que la scène précédente. Si les transitions ne sont pas correctement placées, la scène précédente est coupée ou génère une erreur d’écran noir, comme indiqué dans l’image ci-dessous.

edition de vidéo - erreur écran noir

Vous pouvez éviter de tels problèmes en vous assurant que la durée de la scène précédente est plus longue que la durée de la scène de transition. En outre, l’utilisation de nombreuses scènes de transition trouble le public ou le spectateur qui va voir la vidéo finale. La meilleure façon de résoudre ce problème est d’utiliser le même type d’effet de transition sur l’ensemble de la vidéo plutôt que d’avoir un style de transitions différent.

Choix de la bonne compression dès l’édition de vidéo

Si la vidéo finale doit être envoyée sur Internet ou sur un site Web, il faut savoir que par défaut, la vidéo doit être convertie au format de fichier vidéo MP4. Comme le MP4 est considéré comme un format avec perte, la qualité vidéo diminuera. Mais essayer de le convertir en d’autres formats comme MKV, ACC ou MPEG affectera grandement la qualité vidéo.

N’essayez pas de convertir ou de compresser vos fichiers vidéo en ligne avec certains outils de sites internet. Cela comprend une variété de risques. Le site que vous utiliserez pour convertir ou compresser, pourra avoir accès à votre vidéo et pourra modifier/lire tout ce que vous envoyer sur ce site. L’utilisation de sites suspects ou de sites Web sans certificat HTTPS rend automatiquement votre vidéo vulnérable à la corruption, à la modification et à la suppression, voire aux malwares.

Réglage du « frame » (résolution de la vidéo)

Assurez-vous toujours de vérifier si la vidéo finale occupe une place cohérente sur l’écran . S’il y a beaucoup de place en haut de la vidéo et pas de place en dessous, cela altère l’expérience audiovisuelle. Une fois que vous avez terminé l’édition de la vidéo, vérifiez la chronologie et vérifiez s’il n’y a aucune incohérence du rapport hauteur / largeur. Il est préférable de corriger l’erreur lors de l’édition de la vidéo plutôt que d’essayer de la corriger par la suite.

Astuce rapide

La plupart des vidéos étant capturées ou filmées en Full HD (1920 x 1080), modifiez votre vidéo en résolution 1280 x 720. Cela répartit les images de manière égale et vous permet de planifier les transitions, les sauts et les compressions en conséquence.
Si par hasard vous avez gâché la vidéo ou si la sortie du montage n’était pas comme prévu, vous pouvez toujours utiliser Yodot outil de récupération, comme mentionné précédemment. Ce site Web propose de nombreux produits en fonction de vos besoins.

Conclusion

Avec les conseils et précautions mentionnés ci-dessus, toute personne qui se lance dans le montage vidéo dispose d’une procédure pas à pas facile et simple. Suivre toutes ces astuces vous aidera beaucoup dans le montage vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *