Pourquoi Nintendo n’est pas encore sur le terrain de la réalité virtuelle ?

Par | 17 novembre, 2021

Pourquoi Nintendo n’est pas encore sur le terrain de la réalité virtuelle ?

Quand on parle de jeu vidéo, il est difficile d’éviter Nintendo, le géant et pionnier japonais. La marque est tellement entrée dans la culture populaire que ces égéries sont mondialement connues de tous. Bien plus qu’un simple studio de développement, la firme japonaise produit des consoles qui sont souvent parmi les plus vendues du marché. Ce fut notamment le cas de la Wii, cette console révolutionnaire qui troquait les manettes habituelles pour un système où le joueur devait vraiment bouger pour accomplir des actions.

De tout temps, Nintendo a innové et cherché des gadgets ou des technologies qui renforcent l’immersion des joueurs. Mais, à l’heure de la réalité virtuelle, Nintendo ne s’est que très peu intéressé au sujet. Une position qui intrigue les spécialistes et interroge les joueurs. Mais pourquoi donc ce géant du jeu vidéo ne mise pas tout sur ce qui semble être clairement l’avenir du jeu vidéo ? Voici quelques éléments de réponse.

Nintendo réalité virtuelle

Avec la Switch, une console de salon, mais portable, Nintendo s’est encore démarqué de la concurrence

©Photo par joatseu, CC0

Une marque qui innove, mais…

Nintendo est connu pour sa géniale inventivité. Les manettes, les extensions de manettes ou les accessoires s’adaptant à un jeu spécifique, la firme est en perpétuel mouvement. Le Labo : Switch, cet ensemble de gadgets en carton qui s’adaptent à la console et aux manettes pour les transformer en canne à pêche ou un guidon de moto, en est un parfait exemple. Annoncé comme un succès garanti, cela n’a pourtant pas fait grand bruit dans la communauté des joueurs. Le tout étant jugé trop enfantin.

Si bien sûr, toutes les innovations ont des ratés, cela n’est pas le seul problème de Nintendo. En effet, la société, monument du Japon, souffre parfois des travers traditionalistes du pays du soleil levant. Le meilleur exemple en date de cette rigidité reste le fiasco de la Nintendo64 face à la PlayStation. Parce que la technologie du CD n’était pas de chez eux, Nintendo a préféré rester fidèle aux cassettes, pourtant plus coûteuses, moins efficaces et inférieures en termes de stockage. Une erreur qui n’est malheureusement pas extraordinaire dans l’histoire de la compagnie.

La réalité virtuelle, une évidence qui soulève la méfiance

Le monde vidéoludique est absolument unanime, la réalité virtuelle est l’avenir du jeu vidéo. Bien qu’elle ait déjà complètement transformé l’industrie, le meilleur reste à venir pour une technologie qui s’améliore en permanence. Les perspectives sont, en effet, si grandes que la plupart des géants des nouvelles technologies s’intéressent à la réalité virtuelle. Sony commercialise son casque depuis de nombreuses années déjà.

Oui, mais voilà, le problème est toujours le même chez Nintendo. Si la technologie ne vient pas de la firme en interne, elle se doit d’être transformée pour y apposer « la patte » Nintendo. Car, au-delà même d’être un problème en termes d’adaptation et d’innovation, le conservatisme de Nintendo concernant les jeux est bien leur plus grande force.

Une réputation de firme à part 

Dans une ère où les titres et licences pleuvent par centaines chaque mois, Nintendo reste dans son credo. Avec des licences emblématiques comme Mario Bros ou Zelda, Nintendo se place comme un des socles du jeu vidéo. Un socle immuable.

mario luigi yoshi

Les mascottes de Nintendo sont des monuments de la pop culture aujourd’hui

©Photo par Alexas_Fotos, CC0

En effet, si plusieurs licences ont parfois déçu leurs aficionados, ce n’est pas le cas des plus grandes licences Nintendo qui sont unanimement saluées par la critique à chaque nouvel opus. À rebours des autres firmes, Nintendo compte sur son aura et sur ses classiques pour faire la majorité du travail. Et ça marche.

À chaque annonce d’une nouvelle console, d’un nouveau Zelda ou d’un Mario, les ventes des consoles Nintendo concernées grimpent en flèche. Les joueurs savent que l’expérience procurée par Nintendo sera unique. La signature de ce mastodonte, c’est bien cela.

Nintendo et la VR, c’est secret, mais ça bouge certainement

Si l’on considère tous ces points, il est fort probable que Nintendo travaille sur une version de son casque de réalité virtuelle. On sait que la société nippone dépose parfois des brevets pour des casques à réalité virtuelle.

En 2016, déjà, ils avaient fait saliver toute la communauté des joueurs en brevetant un casque pour leur Switch. Deux ans plus tard, la société affirmait paradoxalement que la technologie n’était pas encore au point et qu’ils regardaient tout cela de loin.

Plusieurs années ont donc passé et la technologie a grandement évolué. Mais toujours aucun signe public. Ce n’est que partie remise pour un géant qui ne veut surtout pas laisser sa place dans le panthéon des créateurs vidéoludiques. Et Nintendo le sait parfaitement, cela passerait principalement par la réalité virtuelle.

Que les amateurs de Zelda ne s’inquiètent pas, le royaume d’Hyrule en réalité virtuelle, ce sera sans doute un jour possible !

Laisser un commentaire