Le site T411 met définitivement la clé sous la porte

Par | 2 juillet, 2017

T411 était un site de téléchargement illégal très connu, trop connu peut-être. Une opération policière lui fait mettre la clé sous la porte

tracker t411

T411: un tracker s’en va, un autre revient … enfin presque

Depuis ce dimanche soir, le tracker était inaccessible. Les suppositions allaient bon train et laissaient même présager le pire. Les suppositions étaient bonnes, le tracker T411 a bien baissé le rideau. Malheureusement, ce n’est pas de son plein gré, car la fermeture faite suite a une opération policière.  Visé par des plaintes de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem), le tracker a donc définitivement fermé.

L’un des plus gros tracker illégal francophone a donc subit les foudres des autorités policières françaises en collaboration avec la police suédoise. Le tracker avait tout d’abord transféré ses activités vers nom de domaine albanais T411.al. L’inaccessibilité survenue ce dimanche, 25 juin avait laissé place à des premières rumeurs concernant un blocage des DNS. Aujourd’hui nous en sommes certains, il n’en est rien.

Malgré ce que l’on pourrait penser, T411 a bien mis la clé sous la porte. Le tracker est bel et bien stoppé alors ne vous laissez pas prendre au piège de la sirène. En effet, on ne renonce pas mal de fausses adresses comme T411.as laissant croire que le tracker a été déplacé. Absolument pas! il s’agit de faux trackers, mais de véritables pièges désirant voler vos informations au travers de phishing.

Tristan Brossat, spécialiste média et actuellement journaliste chez Satellifax, a même indiqué que les serveurs de T411 avaient été saisis et qu’un couple (à la tête du tracker), citoyens ukrainiens bénéficiant d’un permis de séjour suédois avait été arrêté. T411, qui était l’un des 50 sites les plus visités, va donc laissé pas mal d’internautes sur le carreau. Il ne fait donc aucun doute que pirates malintentionnés vont chercher à tirer profit de cette fermeture, qui survient moins d’un an après celle de Zone-Telechargement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *