SK-S1: Test et avis de l’enceinte sans fil de Aukey

L’enceinte Aukey SK-S1 offre un design minimaliste et pourtant elle m’a agréablement surpris par ses performances et son rapport qualité/prix.

enceinte Aukey SK-S1 noir

Présentation de l’enceinte SK-S1 de Aukey

Avec un emballage au format minimaliste, on peut tout à fait être sceptique sur la qualité de cette enceinte. La boite est une simple boite en carton contenant un minimum d’indications.  Si vous connaissez déjà les produits vous savez que c’est un peu leur « marque de fabrique ». Néanmoins, les emballages de leurs produits sont tous similaires. L’emballage de la SK-S1 reste donc cohérent à ce qu’a l’habitude de nous proposer la marque.

A l’ouverture de la boite, on retrouve les grands classiques. La notice, le câble de charge USB, l’enceinte bien-sûr, un câble jack-jack 3.5mm et une carte de garantie. La première surprise vient du poids de l’enceinte. 680grs sur la balance! Rien que ça. Pour une enceinte censée être nomade, cela peut être un gage de qualité. Nous verrons plus tard si c’est le cas.

Contenu de la boite enceinte Aukey SK-S1

Un design plutôt sympa

Il faut savoir que l’enceinte SK-S1 existe en 2 couleurs. la version « argent » et « noire ». C’est cette dernière que j’ai pu tester. Tout le tour de l’enceinte se trouve une grille afin de laisser passer le son. Sur le dessus, on retrouve les boutons « prendre un appel », volume + et -, « précédent – suivant » et play/pause. Sur la face arrière, on retrouve le bouton on/off, la prise jack ainsi que le port de charge micro USB.

L’enceinte SK-S1 de Aukey se connecte donc à vos appareils de 2 manières en bluetooth ou en filaire grâce au port jack. Avec sa batterie de 4000mAh intégrée, elle reste même totalement indépendante. Reliée à votre smartphone en bluetooth par exemple, elle sera totalement sans fil! Très pratique en nomade ou si vous n’avez pas de port jack sur votre smartphone.

Test et avis de l’enceinte SK-S1 de Aukey

Passé la surprise du design minimaliste mais néanmoins sympa, j’ai testé l’enceinte dans des conditions réelles. Tout d’abord en bluetooth. Sa puce bluetooth 4.0 lui confère une distance d’éloignement de 10 mètres maximum dans un environnement dégagé. Effectivement, pas de mauvaise surprise de ce point de vue. J’ai bien retrouvé ces 10 mètres.

Autre test. La liaison en port jack sur le Pc avec lecture de musique via Deezer. Là encore la SK-S1 se comporte très bien. On a de belles basses. Au moment où j’écris ces lignes, j’écoute encore ma playlist dezeer. Plus d’une heure que l’enceinte tourne et pas de problème de batterie. Aukey annonce une autonomie théorique de 8 à 12h. Il n’est pas préciser dans quel contexte on peut atteindre cette durée. Je suppose que dans le pire des cas c’est en bluetooth avec 10m d’éloignement. Et dans le meilleur des cas, en étant relié à l’enceinte par le port jack.

enceinte Aukey SK-S1

En résumé …

Pour rester objectif, cette enceinte est plutôt bonne pour le prix. Le son est bon, il est pas trop aigu. Les basses sont bien présentes. Nous ne sommes pas en présence d’une enceinte dite « haute-fidélité ». ça c’est sûr, mais franchement, j’ai déjà pu tester des enceintes plus chères et dont le son n’était pas forcément meilleur que la SK-S1.

Petite déception pour ma part sur le câble jack. Celui livré avec l’enceinte ne fait qu’à peine 50cm. J’aurais préféré qu’il fasse le double. Pour le relié au PC ou à ma TV, ça aurait été beaucoup plus simple. Même chose pour le câble de recharge USB vers micro USB. Il n’est pas plus long et cela nous force à poser l’enceinte toute proche d’une prise électrique.  Avec un port jack et un câble de charge de 1m, on aurait pu aisément poser la SK-S1 près de la tv et la recharger sur le port USB de la télévision par exemple. Pour mon usage, je trouve que c’est un inconvénient. Tout le monde ne sera pas nécessairement dans mon cas.

Pour conclure, si vous cherchez une bonne petite enceinte d’appoint ou pour vous déplacer, foncer sur la SK-S1. L’enceinte Bluetooth de Aukey est excellente pour son prix.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire