Téléphonie d’entreprise : communication IP ou analogique?

Par | 5 juillet, 2021

Pour la téléphonie d’entreprise, deux grandes catégories de communication se démarquent. L’analogique ou l’IP. Laquelle faut-il privilégier ?

telephonie d'entreprise- IP ou RTC

Téléphonie d’entreprise : la communication analogique

Si aujourd’hui, j’ai eu envie d’écrire un article sur la téléphonie d’entreprise, c’est parce que j’ai réaliser récemment que dans l’entreprise où je travaille nous utilisions à la fois l’IP et l’analogique. Toutes les deux ont leur avantages et inconvénients. La communication analogique était probablement l’une des communications les plus utilisées sur le territoire il y a encore quelques mois. Le Réseau Téléphonique public Commuté (RTC) transfert de la voix via le principe de la commutation de circuits. Grosso modo, une liaison téléphonique est ouverte entre un appelant et un appelé et leur est réservée durant toute la durée de la communication.

Elle dispose de quelques avantages comme l’utilisation d’un courant faible de 48V et ne nous oblige pas d’avoir un réseau internet ou intranet pour émettre des appels. Néanmoins, elle ne permet pas des débits très élevés sur la ligne RTC (seulement un maximum de 120 kbits / seconde). De nos jours, la téléphonie d’entreprise bascule petit-à-petit vers la communication IP.

fonctionnement d'un réseau PABX

fonctionnement d’un réseau PABX

La communication IP, quels sont ses avantages ?

Avant 2005 et la possibilité pour les fournisseurs d’accès à internet de devenir des opérateurs téléphoniques (dégroupage total) le RTC était le mode de communication principal. Depuis, le monde a bien changé. Internet a pris de plus en plus de place dans les foyers. Les débits sont devenus énormes par rapport à ce qui se faisait il y a de ça 10 ans. Au point, que la téléphonie d’entreprise mais aussi celle des particulier a basculé vers la VoIP. Le RTC, arrivé en 1970, ne permet plus, aujourd’hui, de répondre à nos besoins. Orange, l’opérateur historique français, a d’ailleurs décidé de l’abandonner progressivement.

Quels sont donc ces avantages?

Pour la voIP (Voice over IP), la voix est transférée par paquets de données RTP (Real-time Transport Protocol) en temps réel via internet ou un réseau interne d’entreprise (intranet). Avec l’ADSL, le débit maximal n’est donc plus de 120kbits/s comme pour le RTC mais de 25Mbits/s rien qu’avec l’adsl, avec la fibre c’est même plus de 1Gbits/s). Les communications téléphonique sont donc bien meilleures. Autre avantage, grâce à la technologie IPBX, les appels téléphonique interne à une entreprise sont gratuits.

Elle permet également de recevoir des messages de votre répondeur directement dans votre boite email (voicemail). Néanmoins, même si la téléphonie d’entreprise tend à évoluer vers les communications IP, cette dernière nécessite une installation parfois couteuse.

Un Standard VoIp pour sa téléphonie d’entreprise.

Le basculement du RTC vers le VoIP nécessite un certain investissement, c’est vrai. Il faut remplacer tous les téléphones, les commutateurs téléphoniques (PABX) existants et modifier le réseau telecom de l’entreprise. Cela demande quelques heures de travail. Néanmoins, cet investissement est vite amorti grâce aux économies réalisées sur les communications. La solution « intermédiaire » consiste à installer des passerelles IP pour bénéficier des mêmes avantages que la téléphonie IP, mais cela reste une solution provisoire et offre l’avantage d’une économie rapide.

En résumé, même si la téléphonie d’entreprise via le protocol VoIP a l’air plus couteux à mettre en place, elle offre bien plus d’avantage que le RTC qui en plus est voué à disparaitre dans les années à venir.

Laisser un commentaire