Redmi 6: Présentation et test du smartphone de Xiaomi

Le Xiaomi Redmi 6 vient compléter la gamme déjà bien étendue du constructeur. Vendu comme un smartphone entrée de gamme, que vaut-il vraiment? xiaomi-redmi-6-global-version-front-nalaweb

Présentation du Xiaomi Redmi 6

Commençons par ce qui se voit en premier lieu, le design. Pour ce modèle, le constructeur n’a rien inventé. Il reprend les codes de ce qui se faisait sur ses autres smartphones. Globalement, il est assez fin. La coque est en plastique, mais avec un aspect métal plutôt réussi. Les bords sont plutôt arrondis et lisses. S’il ne présente pas un aspect extraordinaire, on ne peut pas dire pour autant qu’il souffre d’une mauvaise finition.

Sur la face avant, on retrouve bien entendu l’écran. Celui du Redmi 6  est un Full Screen HD+ 18:9 mesurant 5,45’’ et recouvrant 80.5% de sa face avant. La bordure supérieure intègre la LED d’avertissement de notification ou de rechargement. Le haut parleur pour les conversations ainsi que le capteur de lumière et de proximité. En somme, tout ce qu’il y a de plus classique.

Sur la face arrière, on peut y voir notamment le double objectif 12 MP et 5 MP + flash LED.  Le « gros rond », situé juste en dessous, est un capteur d’empreintes. Et enfin tout en bas de la face arrière, on peut y découvrir une rangée de trous qui ne sont en fait que le haut-parleur du Redmi 6.

Sur les côtés, rien de bien exceptionnel

Sur le bord gauche du téléphone, aucun bouton. A droite, on retrouve les boutons volume ainsi que le bouton on/off. Sur l’inférieure, on y voit la prise micro USB destinée à la recharge et au transfert de données ainsi que le micro. Enfin, la tranche supérieure vient accueillir la prise casque en jack 3.5 mm.

xiaomi redmi 6 - les 4 bords

Passons maintenant à l’intérieur du Xiaomi Redmi 6. Ce smartphone fonctionne à l’aide d’un processeur Octo-coeur MTK Helio P22 cadencé à 2Ghz. Ce processeur est très récent chez Mediatek, son fabricant, qui le présente comme un processeur « premium ». S’il n’est pas le plus puissant de la marque, il est néanmoins étudié pour consommer peu d’énergie. Le MTK Helio P22 est donc un bon compromis entre vitesse et consommation d’énergie. Rien d’étonnant à ce que Xiaomi en équipe le Redmi 6.

Pour accompagner ce chipset, le constructeur a ajouté  3Go (ou 4Go selon les modèles) de RAM. L’espace de stockage sera, au choix, de 32 ou de 64Go. Sachez que la RAM et la ROM seront indissociables. Pour 3Go de RAM vous aurez 32go d’espace de stockage contre 4Go pour 64Go. Impossible d’avoir 3Go de ram pour 64Go de ROM.

Sur le Redmi 6, Xiaomi propose une dalle de qualité

Parlons un peu de l’écran. Avec des réglages « par défaut », l’offre offre déjà une température de couleur idéale. Les blancs sont réellement blancs. Non pas jaunâtre ou bleus. Ce qui est déjà un très bon point. La dalle de 5,45 pouces affichant en 720 x 1 440 souffre un peu du manque de luminosité. Pour 295 PPI et un contraste 1000: 1, l’écran est suffisamment éclairé mais un peu plus de luminosité aurait été appréciable. En revanche, à très basse luminosité, l’écran est suffisant éclairé pour lire dans le noir sans être ébloui. C’est plutôt un bon point.

Oui, l’écran du Redmi 6 n’est pas parfait, mais ramené au prix de vente du smartphone et à ce que propose la concurrence, Xiaomi n’a pas à rougir des choix apporter sur l’écran. La dalle IPS est de très bonne qualité.

xiaomi-redmi-6-global-version-nalaweb

Sur la fonction « appareil photo », c’est plus discutable…

Sur la face arrière, on retrouve les capteurs photo de 12 et 5 Mégapixels. Tout les deux ont un objectif ouvrant à f/2,2. En plein jour, la qualité de la photo est indiscutable. On distingue bien les formes et les détails. Le rendu final est plutôt bon. Les réglages proposés sont très nombreux. C’est une très bonne chose. L’utilisateur pourrait ainsi réglé le retardateur, l’ISO, le HDR, la luminosité, … Une fonction « embellissement » est même présente. Si en mode selfie, elle présent un peu d’intérêt, sur un mode paysage c’est discutable.

Ce mode « embellissement » proposé comme un atout par le constructeur devient d’ailleurs un défaut à basse luminosité. La retouche est un peu trop appuyée. Ce qui accentue le bruit sur la photo et les contrastes deviennent trop élevés. Xiaomi aurait peut-être pu proposer un peu de réglages sur cette fonction de lissage afin de permettre à l’utilisateur de la désactiver par exemple.

A l’avant du Xiaomi Redmi 6, il y a bien sûr le capteur frontal. Lui aussi, fait 5Mpx. Étrangement, il souffre des mêmes défauts. A savoir une bonne qualité de photo en plein jour et une dégradation de la qualité des photos à basse résolution dû au mode « embellissement ».

Faisons un point sur l’autonomie du Redmi 6

Xiaomi a équipé son smartphone d’une batterie de 3000mAh. Sur le papier, ça parait faible, mais dans la réalité c’est un peu différent. Avec une utilisation intensive, j’ai pu tenir la journée. Pourtant la 4G reste activée en permanence et la luminosité est à puissance maximale. Je consulte beaucoup mes mails, les réseaux sociaux et les notifications. Ce bien entraîne une consommation évidente de la batterie à chaque fois que l’écran s’allume. Malgré tout ça, il reste encore un peu d’autonomie au moment de passer au lit.

Le choix de Xiaomi de passer sur un processeur de milieu de gamme, mais avec une consommation peu élevée doit sûrement y être pour beaucoup.

Le redmi 6 tourne sous android 8.1 accompagné de la surcouche MIUI 9. La version 10 (10.0.1.0) est d’ailleurs disponible au téléchargement. La version internationale (celle compatible avec le marché européen) permet une connexion au réseau 4G des opérateurs. Le Redmi 6 prend donc en charge les réseaux GSM (B2/3/5/8), WCDMA (B1/2/5/8), TDD-LTE (B38/40), FDD-LTE (B1/2/3/4/5/7/8/20).

Le petit plus de ce smartphone est la vrai compatibilité avec les cartes Dual nano-SIM et l’extension microSD. Vous n’aurez plus à faire le choix en 1 sim nano ou une carte microSD. Il est réellement possible de mettre 2 NanoSIM + une carte MicroSD en même temps. Ce n’est actuellement pas le cas chez tous les constructeurs qui propose le double SIM.

xiaomi-redmi-6-global-version-back-nalaweb

Mon avis personnel sur le Xiaomi Redmi 6

Je pense que vous avez déjà pu avoir un aperçu de mon avis sur le Redmi 6 au travers sa présentation. Il n’est clairement pas le smartphone parfait. Il souffre de quelques défaut, mais il est loin d’être un mauvais smartphone.

L’écran manque effectivement d’un peu de luminosité. Néanmoins, la lecture reste facile, même en plein jour. Il faut modérer ce défaut et se dire que cela permet du même coup de faire des économies sur la batterie. Le mode lissage est un peu trop poussé à mon gout sur la fonction « appareil photo ». Espérons que Xiaomi permettra le réglage voire sa désactivation dans une prochaine mise à jour.

L’autre défaut dont je n’ai pas encore parlé c’est le haut-parleur. En le plaçant à l’arrière, je pense que le constructeur n’a pas fait le meilleur choix. Par exemple, placé sur une table pour regarder une vidéo, le son sera étouffé. Au minimum, j’aurai préféré qu’il soit situé sur la tranche inférieure, à côté de la prise MicroUSB. Ou, au mieux, sur la face avant comme c’était le cas sur mon ancien HTC One M7.

Le xiaomi Redmi 6 a beaucoup de qualités

Est-ce parce qu’il ne fait que 5.45 pouces? Je trouve que le capteur d’empreintes est très bien situé. Il est facilement accessible par mon index. Sur le Meizu M6, il était placé sur le bouton de la face avant. Je le trouve également très réactif. je ne suis pas obligé de m’y reprendre à plusieurs fois pour déverrouiller le smartphone.

Une chose qui m’a semblé appréciable sur le Redmi 6 c’est sa coque. Effectivement, elle est en plastique. Néanmoins, son aspect métal est très bien réalisé et on pourrait presque se laisser berner. Mais son point fort, c’est que nos doigts ne laissent aucune trace sur celle-ci. Vous pouvez donc manipuler votre smartphone à mains nues sans avoir la désagréable sensation de le salir.

Comme je le disais dans la présentation, Xiaomi a opté pour un processeur peu gourmand en énergie. Cela se ressent. Avec une utilisation intensive, j’ai pu tenir la journée. Je pense qu’avec une utilisation normale ou plus modérée, il doit être possible de tenir deux jours sans recharger le smartphone.

En conclusion

A la question, faut-il craquer pour le Xiaomi Redmi 6? Je répond un gros OUI. Pour un prix qui avoisine les 150€ (et même 147€19 chez lightinthebox pour le modèle 4Go de RAM/64Go de ROM), vous aurez un excellent smartphone. Il n’est clairement pas le meilleur du monde, mais à ce prix vous aurez un appareil qui tient la route. Vous pourriez aller chez le premier discounter du coin et acheter un appareil au même prix, je ne suis pas certain qu’il soit au niveau du Redmi 6.

Evidemment vous pourrez également le comparé au dernier iPhone et dire qu’il ne lui arrive pas à la cheville, mais soyons honnêtes et objectifs 2 minutes, nous sommes sur un appareil à 150€ (pour le modèle 4Go+64Go). Pour ce prix, plus que raisonnable, vous avez un très bon smartphone. Alors si votre but n’est pas de suivre le groupe, je vous recommande le xiaomi Redmi 6. Son rapport prix/performances est, selon moi, très bon.

Où trouver le Xiaomi Redmi 6?

1 Rétrolien / Ping

  1. FlexPai: Royole présente le 1er smartphone pliable - Nalaweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*